Mali : Le gouvernement accepte la totalité des doléances des Syndicats de l’Education

 

Mali : Le gouvernement accepte la totalité des doléances des Syndicats de l’Education : Le mot d’ordre de grève de 216 heures avec rétention de note suspendu

Après l’échec des négociations du mercredi 4 janvier suite au préavis de grève de 216 heures avec rétention de note au fondamental et non évaluation au secondaire, le ministre du Travail et de la Fonction publique a convoqué les syndicats à reprendre les négociations, ce dimanche, le soir, 8 janvier.

À l’issue des travaux, les syndicats et le gouvernement se sont mis d’accord sur l’ensemble des points de revendications des enseignants en particulier, le point de discorde relatif au statut autonome de l’enseignant. Les autres points de revendications relatifs à la grille salariale et autres avantages seront discutés au sein d’une commission qui sera mise en place d’ici la fin du mois de janvier.

Compte tenu de toutes ces avancées, les syndicats de l’éducation ont décidé de suspendre le mot d’ordre de grève.

 

Mali : Le gouvernement accepte la totalité des doléances des Syndicats de l’Education