Présentation PACR

1.1  Contexte

Avec un revenu moyen de 300 US $ par tête d’habitant, le Mali est un des pays les plus pauvres du monde. Pays continental, Le Mali est un des plus grands d’Afrique avec une superficie de 1 120 400 km2 et une population de 11 600 000 habitants, qui augmente au taux de 2,4 % l’an. Les catégories les plus vulnérables de cette population sont les femmes, les enfants souffrant de malnutrition, les jeunes sans emploi et les personnes âgées.

 La croissance dans le domaine agricole est freinée par une pluviométrie faible et irrégulière, par des sols pauvres ainsi que par une faible productivité. La pauvreté au Mali est un phénomène essentiellement rural. Les plus pauvres sont les ruraux engagés dans l’agriculture de subsistance.

 Le Mali a adopté en 2002 un Cadre Stratégique de Lutte contre la Pauvreté (CSLP), dont l’évaluation a conduit à l’adoption d’un Cadre Stratégique pour la Croissance et la Réduction de la Pauvreté (CSCRP). La stratégie du CSCRP repose sur :

 ü  La création d’un environnement macro-économique favorable à une croissance accélérée et redistributive

ü  La promotion du développement institutionnel, de la bonne gouvernance et de la participation

ü  Le développement des ressources humaines et l’accès aux services de base

ü  La création d’infrastructures essentielles et le développement des activités économiques productives.

Ainsi, le gouvernement du Mali et la Banque Mondiale se sont engagés dans la mise en oeuvre d’une nouvelle opération de développement communautaire dénommée Projet d’Appui aux Communautés Rurale (PACR) devant capitaliser les expériences réussies du PAIB, et d’autres agences de développement local. Le PACR est une opération d’investissement autonome avec une période d’exécution de 7 ans. Avec le financement acquis auprès de la Banque Mondiale, il couvre les régions de Sikasso, Ségou, Mopti et Tombouctou.

Lire la suite : Présentation PACR